linkedin
linkedin
linkedin
sterne-elastomere.com

Nos catégories d'articles :   
 Espace Presse
<< retour


Marché des élastomèresActivité, actualité et évènements SterneInnovation produit Sterne

laser_yag_sterne.jpg Marché des élastomères / Activité, actualité et évènements Sterne
Médical/Biomédical/Pharmaceutique/Cosmétique
Gravure laser en salle blanche

Un laser "YAG" dédié au marquage des pièces en silicone dans le domaine médical.

Experte dans la conception, le développement et la fabrication d'articles à base d'élastomère, la société STERNE possède notamment 500m² de salle blanche (ISO 6 et ISO 8), où sont majoritairement réalisés des dispositifs médicaux dans le respect des normes ISO 9001-2008 et ISO 13485-2003, SQM certifié par le LRQA sous les N FQA4000141/A et FQA4000141/B.

 

Depuis 2012, la salle blanche ISO 6 de STERNE est dotée d'un laser "YAG" (gravure en ligne) piloté via un logiciel informatique (fichier.dwg) permettant un large choix de marquage rendu possible grâce à la polyvalence du laser:

-une grande vitesse de marquage de 0 à 200mm/sec offre une productivité importante.

-le faisceau obtenu grâce au pompage par diode génère un trait de marquage très fin ce qui répond aux exigences de qualité dans le domaine médical.

 

D'autre part, STERNE a mis en place un système d'aspiration spécifique autour de la machine afin d'éviter l'émission de particules polluantes dans l'environnement de travail, dans le respect de la réglementation en vigueur NF EN ISO 14644-1 (classification de la propreté de l'air). Pour finir, le laser est une solution écologique à faible emprunte environnementale ce qui reflète l'image et le positionnement de STERNE face à la question du développement durable.

 

En complément de la gravure laser qui permet la création de séries évolutives comme les numéros des lots et de série, STERNE utilise aussi en salle blanche la tampographie, mais dans ce cas les clichés sont fixes. Ces deux procédés fonctionnent sur une large gamme de silicone (selon spécificités techniques).

 

DieMesse - Compamed 2013

l'article en .pdf